Journées européennes du patrimoine : Visite insolite, expositions artistiques… Assemblia donne le coup d’envoi de l’hommage à la Muraille de Chine en déconstruction

Journées européennes du patrimoine : Visite insolite, expositions artistiques… Assemblia donne le coup d’envoi de l’hommage à la Muraille de Chine en déconstruction

Inédit. Dans le cadre de sa déconstruction en cours, l’emblématique Muraille de Chine de Clermont-Ferrand ouvre ses portes pour la première fois au grand public samedi 17 septembre, à l’occasion des 39ème Journées européennes du patrimoine. Un événement exceptionnel, premier d’une longue série qu’a souhaité assemblia, bailleur social historique de ce grand ensemble, symbole de la ville et de son renouvellement. Ainsi, un parcours mémoriel permettra aux habitants et aux Clermontois de poursuivre l’aventure Muraille jusqu’aux premiers coups de pioche, début 2023. A ne pas manquer !

Elle domine Clermont-Ferrand depuis les années 60 et s’apprête à disparaître. Après le relogement de ses 354 familles, il était impossible pour assemblia de voir ce patrimoine urbain, architectural et social de la capitale auvergnate s’effacer du paysage sans rendre un hommage appuyé à son histoire, ses habitants et toute la vie du quartier Saint-Jacques qu’ils auront animé pendant plus de 60 ans. A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, la fabrique urbaine donne ainsi le coup d’envoi du « projet mémoriel Muraille », en partenariat avec Clermont Auvergne Métropole et la ville de Clermont-Ferrand.

Un projet mémoriel Muraille mis en musique jusqu’à la fin de l’année

Première étape : samedi 17 septembre, où ce bâtiment de 320 mètres de long (3 terrains de football !) sera ouvert au public pour la première fois depuis le début des travaux de déconstruction.

Toutes les heures entre 10 heures et 17h00, les Clermontois pourront déambuler au sein de cet immeuble chargé d’histoire, par groupe de 30 personnes.

« La Muraille transmet l’image poétique d’un lieu qui fut habité et désormais en mutation : une sculpture vivante, animée le temps de sa démolition ».

Les premières propositions élaborées par Olivier Agid ont retenu toute l’attention d’assemblia. De par sa formation d’architecte, son expérience reconnue dans le domaine artistique, celui-ci s’est naturellement positionné comme le directeur artistique idéal pour mener à bien cet hommage.

Le projet artistique donne lieu à l’ouverture de l’immeuble au grand public. Il est proposé aux participants une déambulation sur deux travées en déconstruction ; 8 étages mis en scène à travers une exposition de peintures numériques. Ce grand cahier est réparti dans l’espace par Olivier Agid. La Muraille accueille également une exposition originale de Charles Rostan. Durant plusieurs semaines, le photographe a rencontré des habitants de la Muraille, du quartier, dont les portraits, viennent, une dernière fois, humaniser les murs intérieurs de la Muraille.

Enfin, cette déambulation est plus simplement encore une invitation à profiter de… des vues incroyables sur le grand paysage clermontois et la chaîne des Puys !

Venez donc rendre hommage à la Muraille, ses habitants et son histoire le 17 septembre et durant tous les événements mis en œuvre par assemblia qui ponctueront la fin d’année sur cet emblématique bâtiment du paysage Clermontois en cours de déconstruction !

Lancement de l’enquête de satisfaction : merci pour votre collaboration !

Lancement de l’enquête de satisfaction : merci pour votre collaboration !

Assemblia réalise, du 12 septembre au 8 octobre, une enquête satisfaction auprès d’un échantillon représentatif de locataires. La société AVISO, choisie après appel d’offres, est en charge de cette mission. Plus de 800 locataires vont être interrogés, par téléphone, sur leurs relations avec assemblia, nos services, le logement qu’ils occupent, les parties communes de leur immeuble…

Vous allez donc peut-être faire partie de cet échantillon et toute l’équipe d’assemblia vous remercie vivement pour les quelques instants que vous prendrez pour répondre au conseiller AVISO.
Votre avis est essentiel pour qu’assemblia continue de progresser.

Assemblia généralise son nouveau dispositif de proximité

Assemblia généralise son nouveau dispositif de proximité

La demande des locataires était forte. Depuis le 1er septembre 2021, assemblia généralise son nouveau dispositif de gardiennage. Issu de deux phases d’expérimentation réussies, il permet d’améliorer de manière durable le cadre de vie de nos résidents et salariés. Autour de quatre grands axes : plus de proximité, plus de sécurité, plus de propreté pour plus d’efficacité. Une réponse à une double exigence, celle de nos équipes et de nos locataires.

Projet gardiens. Après des mois de travail interne, de dialogue et d’expérimentations, nos 10 000 logements bénéficient de notre nouveau service de gardiennage. Le principe ? Nos gardiennes et gardiens sont désormais répartis en 3 nouveaux secteurs, correspondant à des nouvelles équipes de proximité. Cela permet une homogénéisation des services partout sur le territoire.

« Travailler en équipe de proximité est une première », confie enthousiaste Marie Caulus, gardienne coordinatrice. « Je vois cette nouvelle organisation comme quelque chose de positif dans l’évolution de mon métier de gardienne. Travailler avec une nouvelle équipe est très motivant ! ».

Car la première transformation visible est celle du rôle et de la manière de travailler de nos salariés sur le terrain. Cette nouvelle organisation revêt de nombreux avantages :

  • Des conditions de travail améliorées : moins d’isolement, plus d’entraide et un temps de travail mieux délimité
  • Amélioration de la qualité de vie au travail : meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle
  • Une montée en compétence : le rôle élargi du gardien permet d’avoir une meilleure relation avec les locataires, en étant aidé par les outils numériques.

« Avec le travail en équipes de proximité, il y a un vrai partage de compétences entre les gardiens »

Résultat ? La majorité de nos locataires disposent désormais d’un interlocuteur direct pour une gestion des réclamations et une relation de proximité améliorées. Cela répond aux demandes exprimées dans nos enquêtes de satisfaction.

« C’est très positif ! » témoigne Séverine Holin, gardienne coordinatrice qui a testé cette nouvelle organisation avec son équipe depuis plusieurs mois. « Pour nous, le bénéfice est d’abord psychologique. Et c’est important : travailler davantage en équipe nous permet de sortir de notre bulle solo, de rompre avec l’isolement. Ensuite, la qualité de notre travail est améliorée, grâce par exemple à des actions de nettoyage en groupe comme le décapage des locaux poubelle. Et il y a un vrai partage de compétences entre nous ! »

Une gestion des réclamations améliorée

Côté locataires, le résultat – constaté lors des deux expérimentations – est prometteur. Avec des évolutions notables :

  • La majorité de nos résidences bénéficie désormais de la présence d’une équipe de proximité. Un vrai plus pour celles qui ne bénéficiaient pas de gardien ! Pour les autres, le gardien reste en place, entouré maintenant d’une équipe en renfort
  • La propreté des parties communes et abords des résidences ne dépend plus que d’une seule personne. Des actions de nettoyage peuvent être assurées en équipe pour plus d’efficacité
  • La gestion de proximité est améliorée grâce à une présence humaine renforcée. Le travail en équipe permet une connaissance fine des quartiers et de leurs besoins
  • La réactivité est plus importante : l’équipe de proximité prend en charge certaines sollicitations techniques et en assure le suivi.

« L’autre point particulièrement important, c’est la progression que cela nous a permis de réaliser dans le relationnel avec les locataires », poursuit Séverine Holin. « En étant plusieurs sur un même territoire, nous arrivons à être plus présents. De nombreux locataires nous ont d’ailleurs fait la remarque ! Le fait également d’être souvent deux permet dans les moments de médiation d’être plus efficaces, y compris pour de simples conversations du quotidien. Les habitants nous le disent, ils sont contents de nous voir sur le terrain ! »

Par ailleurs, cette évolution se fait à moyens constants : chez assemblia, optimisation ne veut pas dire réduction ! Nos équipes sont donc toujours aussi mobilisées pour répondre aux sollicitations du quotidien.

Echanger, expérimenter, généraliser… Ce nouveau dispositif de gardiennage a été créé en fonction des besoins du terrain et des retours d’expérience. C’est comme cela que nous concevons les services d’aujourd’hui et de demain, pour une équipe de proximité à votre service !

Le rapport d'activité d'assemblia est disponible !

Le rapport d'activité d'assemblia est disponible !

Chaque année, assemblia édite son rapport d’activité. C’est un document qui retrace, en quelques pages, l’année écoulée en chiffres, en dates, en images, etc. En cette année 2022, retrouvez donc le rapport d’activité 2021 :

Retrouvez-le à tout moment dans la rubrique « Connaitre assemblia », « Nos missions » de notre site internet.

Inauguration du "Parc des Liondards", 30 nouveaux appartements à Beaumont

Inauguration du "Parc des Liondards", 30 nouveaux appartements à Beaumont

La visite inaugurale de la résidence « Le Parc Des Liondards » de Beaumont s’est tenue mercredi 6 juillet : 30 appartements répartis au sein de 3 bâtiments.

Notre présidente, Marion Canalès, aux côtés de Jean-Paul Cuzin, maire de Beaumont et 1er vice-président du conseil départemental du Puy-de-Dôme, ainsi que d’Odile Vignal, vice-présidente en charge de l’habitat, du logement, du renouvellement urbain et de l’accueil des gens du voyage. Clermont Métropole étaient présents à cette occasion.

L’installation des résidents est en cours… Bienvenue chez vous !

Les atouts de cette résidence ?
– Les immeubles ont une hauteur de 3 étages : leur insertion paysagère dans ce quartier pavillonnaire est ainsi optimisée
– Les bâtiments sont séparés les uns des autres par des espaces verts : la lumière entre plus facilement dans les appartements
– La résidence détient une vue imprenable sur Clermont-Ferrand et la chaîne des Puys : un vrai plus pour le cadre de vie des habitants
– Tous les logements se prolongent agréablement sur un espace extérieur : une attente forte de la part de nos locataires.

A savoir : la construction de cette résidence représente quelques 8 500 heures de travail d’insertion sociale. Assemblia intègre ainsi le principe de la clause sociale d’insertion par l’économie dans son appel d’offre, un principe qui nous est cher et que nous réalisons en collaboration étroite avec le PLIE (Plan Local d’Insertion et d’Emploi) de Clermont Auvergne Métropole.
Avec le soutien financier de Clermont Métropole, de l’Etat, du Conseil départemental du Puy-de-Dôme et d’Action Logement.
Architecte : LiNk architectes